Pour cette nouvelle rentrée scolaire, soyons éco-exemplaires !

Pour cette rentrée, en suivant ces quelques conseils de l’ADEME, faites des économies tout en protégeant à la fois la santé de votre enfant et l’environnement !

Réutilisez ou achetez d’occasion

Avant tout achat, je fais le tri dans les fournitures de l’année dernière, car il y a sûrement du matériel encore utilisable (ciseaux, règles…). Je regarde ce qui manque et j’évite d’anticiper des achats non demandées par les enseignants et qui pourraient s’avérer inutiles.

Une fois ma liste établie, je me tourne vers les sites d’échanges sur internet, les recycleries, les ventes associatives ou les bourses aux livres : les possibilités de trouver des objets d’occasion se multiplient et permettent de trouver facilement des livres, des fournitures, des vêtements, un bureau, un cartable, une calculatrice…

En optant pour la réutilisation et l’occasion, vous évitez le gaspillage, vous participez activement à la réduction des déchets et réalisez des économies.

Lors des achats fiez-vous aux labels et logos environnementaux

Certaines fourniture scolaires sont composées de produits qui peuvent avoir des impacts sur la santé des enfants : composants allergisants, irritants et toxiques. La plupart des fabricants ont élargi leur gamme de produits et proposent désormais des fournitures plus respectueuses de l’environnement et de la santé des enfants.

Aussi privilégiez plutôt :

  • Des fournitures en matériaux naturels sans vernis ni teinture : crayons en bois, règle en métal…
  • Des articles solides et si possible sans plastique (pochettes cartonnées, gomme sans coque, taille crayon en bois ou en métal…);
  • Les gommes en caoutchouc naturel non teintées;
  • Les feutres à base de colorants naturels lavables;
  • Les correcteurs sans solvant à base d’eau ou d’alcool;
  • Les surligneurs à base d’alcool, sans métaux lourds;
  • Les colles sans solvant toxique mais fabriquées à partir d’eau ou d’une base végétale;
  • Les calculatrices solaires;
  • Les stylos à bille en plastique recyclé;
  • En règle général : des marqueurs effaçables, des surligneurs, des stylos, des feutres et des crayons portant la mention “NF environnement”;
  • Les cahiers et feuilles de papier portant un des écolabels de confiance suivants : l’ Écolabel Européen, l’Écolabel Nordique ou le logo Ange Bleu.

Les labels et logos environnementaux garantissent que le produit respecte les normes écologiques et environnementales. On les trouve aujourd’hui sur une très large gamme de produits et dans des gammes de prix identiques aux produits classiques.

Dans tous les cas, soyez vigilants aux pictogrammes de danger présents sur les fournitures (risque d’inflammabilité, danger très élevé de corrosion, sensibilisation cutanée, sensibilisation respiratoire…).

Réalisez les trajets pour l’école de manière écologique

  • Quand c’est possible, privilégiez la marche à pied ainsi vous réduirez vos dépenses en carburant, vous limiterez la pollution de l’air et réduirez vos émissions en Co2, responsables du changement climatique,
  • Optez pour le bus plutôt que la voiture,
  • Et si un trajet en bus ou à pied n’est pas envisageable, renseignez-vous auprès des parents d’élèves pour organiser un covoiturage.

Aidez à lutter contre le gaspillage lors des déjeuners

En France, à la cantine ou au self, le gaspillage alimentaire représente entre 150 et 200 g par personne et par jour. A la cantine, le gaspillage d’aliments engendre un coût de 0,68 euros par repas en moyenne. En tant que parent, il vous est possible d’agir :

  • Apprenez par exemple à votre enfant que la consommation de pain est le plus gros facteur de gaspillage et conseillez lui de la modérer si possible,
  • Intéressez-vous aux menus de la cantine et proposez aux autres parents et au responsable d’établissement d’établir un diagnostic sur le potentiel gâchis constaté au sein de la cantine et proposez des alternatives. Les équipes du SMITOM peuvent vous accompagner sur ce projet.

Optez pour des goûters zéro déchet, sains et de saison

  • Investissez dans une boîte à goûter pour donner un goûter non emballé,
  • Évitez les gâteaux emballés en portions individuelles,
  • Privilégiez les fruits de saison aux compotes individuelles,
  • Préférez la gourde d’eau aux bouteilles plastiques.

Et pour les activités sportives…

  • Les équipements sportifs n’ont pas à être renouvelés chaque année,
  • Si celui de l’année dernière est trop petit ou ne m’est plus utile, je songe à le revendre ou à le donner,
  • Je jette un œil sur les bourses d’échange et les sites internet pour acheter d’occasion,
  • Je me fie aux labels environnements pour mes vêtements neufs.

Pour aller plus loin…

N’hésitez pas à consulter avec votre enfant le site de l’ADEME “MtaTerre” qui explique les grands enjeux écologiques et dispense de nombreuses informations pour aider votre enfant à comprendre comment protéger l’environnement.

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×