Vous êtes dans : Accueil > Le traitement des déchets > Les contrôles

Les contrôles

Les principaux contrôles

Un suivi environnemental régulier est réalisé sur les installations du S.MI.T.O.M. afin d'évaluer l'impact généré par son activité sur l'environnement de façon large (air, sol, végétaux, eau…) conformément à la réglementation.

Ces analyses portent essentiellement sur deux domaines d'activités du Centre intégré de Traitement : l'incinération, et le compostage, mais aussi sur les parties communes du C.I.T.

L'incinération

Le Centre Intégré de Traitement de Monthyon est équipé d'un important dispositif de filtration et de mesure des rejets gazeux, afin de garantir le respect des valeurs limites d'émission fixées par les réglementations en vigueur.

Les contrôles effectués sur l'unité d'incinération concernent les rejets atmosphériques, les sous-produits issus de l'incinération et le suivi des abords du site.

Les rejets atmosphériques sont analysés en continu, grâce à un système automatisé de détection de certains polluants à la sortie des conduits de cheminées (NOx, SO
2, HCl, HF, H 2O, O 2, CO, COT). Des analyses ponctuelles sont également réalisées tous les 6 mois, et évaluent les éléments précédemment cités, ainsi que les métaux lourds, les dioxines et les furanes présents dans les rejets gazeux.

Parmi les sous-produits issus de l'incinération, on compte : les réfioms et les mâchefers. Les réfioms sont les résidus des fumées d'incinération des ordures ménagères. Des analyses trimestrielles sont menées afin de contrôler leur teneur en plomb, nickel, cuivre, mercure, cadmium… Les mâchefers, résidus des fours d'incinération, auxquels on a soustrait les ferrailles, subissent des analyses mensuelles visant à évaluer le taux d'imbrûlé et un test de « potentiel polluant ».

Les abords du C.I.T. font l'objet d'une campagne d'analyse, menée une fois par an, qui se compose de trois séries de tests visant à détecter la présence éventuelle de métaux lourds, de dioxines ou de furanes sur les lichens, sur un échantillon de lait et un volume d'eau collectée pendant deux mois dans un réseau de huit collecteurs placés aux abords du site. Les lieux choisis pour ces tests, tiennent compte des vents, et de la météorologie afin d'être menés dans les zones les plus susceptibles d'être impactées.

Le compostage

Le compost est analysé trimestriellement pour répondre à la norme en vigueur NF U44-051. Les tests menés ont pour objet de détecter toute présence de métaux lourds dans le compost, d'éléments pathogènes, et d'évaluer la phytotoxicité du produit. Une analyse agronomique ainsi qu'une analyse du degré de décomposition du produit sont également effectuées.

Les parties communes

On considère dans ces parties communes, les rejets liquides au niveau du bassin d'orage et la nappe phréatique.

Le bassin d'orage est contrôlé mensuellement par une analyse des différents paramètres physico-chimiques des eaux qu'il contient (température, pH, demande chimique en oxygène, les matières en suspension, les hydrocarbures, les métaux lourds, les chlorures...).

La nappe phréatique est contrôlée en continu, grâce à des piézomètres et une analyse chimique est réalisée une fois par an.

Tous les résultats d'analyses issus des différents contrôles, font l'objet de rapports systématiques à la DRIRE (Direction Régionale de l'Industrie de la Recherche et de l'Environnement).

Partager cette page

  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
  • Partager sur Google+.
Smitom du Nord Seine et Marne
Chemin de la Croix Gillet
77122 MONTHYON - France

Nos horaires d'ouverture : lundi au jeudi , de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h, et le vendredi  de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.
Téléphone : (+33) 1 60 44 40 03
Fax : (+33) 1 60 44 40 05
Nous contacter :

Télécharger la carte de visite (.vcf)